Qui est Boursorama banque ?

  • 11 janvier 2019
Qui est Boursorama banque ?

Depuis quelques années, le nom des banques en ligne est sur de plus en plus de lèvres. Bien des Français, afin de réduire leurs frais bancaires, ont fait le choix d’ouvrir un compte chez elles. Mais d’où viennent-elles ? À qui appartiennent les banques en ligne ?

Avant d’ouvrir son compte en ligne, il peut être important de savoir qui possède réellement la banque à laquelle on souhaite souscrire. Sachez-le, toutes les banques en ligne appartiennent à des banques traditionnelles. Ce ne sont cependant pas forcément elles qui les ont créées.

À qui appartiennent les banques en ligne ?

Aujourd’hui, toutes les banques en ligne sont des filiales de banques classiques ou de grands groupes, et aucune n’est véritablement indépendante. C’est également le cas des comptes sans banque. Encore récemment, Compte Nickel était une Fintech indépendante, mais elle vient elle aussi d’être rachetée par la BNP Paribas en avril 2017. La banque détient désormais 95% du capital du Compte Nickel.

Seule, parmi elles, Anytime reste encore relativement intouchée.

  • Boursorama Banque appartient à la Société Générale. La SG détient aujourd’hui 100% des parts de Boursorama, mais ça n’a pas toujours été le cas. À l’origine, Boursorama était un site d’informations sur la bourse, lancé par une start-up en 1998. En 2005, la start-up est cependant rachetée par Fimatex, qui appartient à… la Société Générale. C’est à ce moment qu’est lancée Boursorama Banque, la banque en ligne. Il faut cependant attendre 2015 pour que la Société Générale détienne 100% du capital

  • ING Direct est détenue par le groupe néerlandais ING. Elle a été créée en 2000 et compte aujourd’hui 1 million de clients, à l’instar de Boursorama Banque.

  • Fortuneo : Crédit Mutuel Arkéa. À l’origine, comme Boursorama, la société Fortuneo ne propose que des services de bourse en ligne. Créée en 2000, elle est rachetée en 2006 par le Crédit Mutuel Arkéa qui en fait une banque en ligne en 2009. Elle compte aujourd’hui environ 365 000 clients.
  • Hello bank appartient à la BNP Paribas. Contrairement aux autres banques en ligne, elle a été créée par cette banque en 2013, et non rachetée. Elle est disponible en France, Allemagne, Italie, Belgique et Autriche. Point important, les clients de la banque en ligne ont la possibilité de se rendre en agence BNP afin d’effectuer certaines opérations courantes comme déposer un chèque, retirer une carte bancaire… mais pas pour rencontrer leur conseiller.
    >> Découvrir l’offre d’Hello bank
  • BforBank est détenue par le Crédit Agricole. Comme Hello bank, elle a aussi été lancée par la banque, et non rachetée, en octobre 2009. En 2016, elle comptait à peu près 165 000 clients. Elle propose à ces derniers une carte gold gratuite à partir de 1600€ de revenus mensuels.
    >> Découvrir l’offre de BforBank
  • Monabanq est une filiale du groupe Cofidis Participations, dont l’actionnaire principal est le Crédit Mutuel. L’entreprise est créée en 1987 sous le nom de Covefi, et s’oriente très vite vers le secteur de la banque à distance. En 2006, elle prend le nom de Monabanq. Elle est la seule banque en ligne à accepter ses clients sans conditions de revenus. Elle est cependant payante, à 24€ par an, ce qui reste bien plus avantageux que les banques classiques.
    >> Découvrir l’offre de Monabanq
  • Orange Bank : Comme son nom l’indique, Orange Bank appartient au célèbre opérateur mobile Orange. Elle devrait voir le jour mi-mai 2017, mais l’on ne sait pas encore grand chose de tarifs qui devraient être très compétitifs.
  • Soon : la banque mobile Soon est éditée par Axa Banque, elle-même filiale du l’assureur éponyme.

Et parmi les comptes sans banque :

  • Anytime : le compte sans banque, créé en 2012 est toujours indépendant.
  • C-zam vient tout juste d’être lancée, le 18 avril 2017, par Carrefour Banque, filiale bancaire du supermarché bien connu.
  • Compte Nickel a été récemment racheté (avril 2017) par la BNP Paribas, mais le fonctionnement du compte sans banque ne devrait pas changer.

Émergence des banques en ligne

Les authentiques

Après avoir détaillé à qui appartiennent les banques en ligne, il peut être utile de revenir à leurs débuts. Les principales banques en ligne sont donc aujourd’hui au nombre de six : Boursorama Banque, ING Direct, Fortuneo, Hello bank, BforBank et Monabanq.

ING Direct et Fortuneo sont les deux premières à voir le jour, en l’an 2000. ING Direct est aussi la première à avoir dépassé la barre symbolique du million de clients, bientôt rejointe en 2017 par Boursorama Banque, fondée en 2004.

Les banques mobiles

Un peu plus tard, dans les années 2010, c’est au tour des banques mobiles d’apparaître. Aussi appelées neo-banque ou encore banque digitale, leur fonctionnement se base sur une compatibilité mobile optimale. Tout doit pouvoir passer par le smartphone sans que le client ressente le besoin de se connecter sur internet. La fluidité, la simplicité mais aussi les fonctionnalités doivent impérativement être entièrement optimisées et pensées pour le mobile.

Parmi ces banques, on compte notamment Soon et Hello bank. La première des deux banques mobiles n’est disponible que sur Smartphone, et pas sur ordinateur, ce qui n’est pas le cas de la seconde.

Toutefois, aujourd’hui, toutes les banques en ligne peuvent plus ou moins être considérées comme des banques mobiles, car elles mettent à disposition du client une application rivalisant d’options et de fonctionnalités. Ce n’est en revanche pas forcément le cas des banques classiques, même si celles-ci cherchent également à améliorer l’expérience numérique de leurs clients.

Les comptes sans banque

Les comptes sans banque ont ceci de différent des banques en ligne qu’il ne s’agit pas de véritables banques. En effet, ces comptes fonctionnent davantage sur le système d’une carte prépayée. Le client dispose d’une carte bancaire nominative, qu’il peut recharger par virement ou par dépôt d’espèces. Il peut l’utiliser chez les commerçants, commander sur internet en France comme à l’étranger… et dispose même d’un RIB pour y recevoir un salaire ou une pension (les plafonds sont cependant limités). En revanche, pas de chéquier ou encore de découvert. Les comptes sans banque sont souvent dédiés aux personnes interdites bancaires ou aux mineurs (comme premier compte bancaire).

Deux acteurs se distinguent dans cette catégorie : Anytime et Compte Nickel.

Les nouveaux arrivants

Le secteur des banques en ligne est en mouvance constante et, cette année, plusieurs nouveaux ont ou vont faire leur entrée sur le marché. Le premier est donc C-zam, le compte sans découvert édité par Carrefour Banque. Le second est Orange Bank, qui a déjà fait couler beaucoup d’encre. Enfin, Fidor Bank, banque en ligne Allemande rachetée en juillet dernier par le groupe BPCE, devrait également être lancée sur le marché Français.


[wpcs_rates] & [wpcs_converter] ]

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Champs invalide

Champs invalide

Champs invalide